Histoire





Le 15 juin 1864, lorsque le paquebot à aube WASHINGTON quitte Le Havre pour la 1ère fois pour rallier NEW-YORK, il inaugure la ligne de l’Atlantique nord, celle reliant l’ancien monde à L’Amérique, une liaison entre les deux continents que les paquebots de la Compagnie Générale Transatlantique vont emprunter un siècle durant.

Quelques années auparavant, en 1855, la Compagnie Générale Maritime avait été créée sous l’impulsion des frères Pereire. Renommée Compagnie Générale Transatlantique en 1861, elle devient au fil des décennies l’une des plus importantes en Europe et rivalise avec les compagnies maritimes allemandes, britanniques et italiennes. Cela se matérialise à la fin du 19e et au début du 20e siècle, notamment avec des paquebots comme la Touraine, la Savoie, la Lorraine, la Champagne, et surtout avec l’avènement en 1912 du paquebot France, deuxième du nom, dont le faste commence de donner ses lettres de noblesse à la transat. Surnommée « Versailles de l’Atlantique », le liner croise jusqu’en 1934, mais d’autres navires font leur apparition dans les années 20, la course au prestige et au gigantisme est engagée, l’apothéose en est la construction du mythique Normandie.